Il y a trop de voitures en Suisse!

Publié le par Redact

Et oui c'est une constatation malheureuse, il y a trop de voitures en Suisse, et par dessus le marché elles sont trop grosses et trop polluantes! Rendant la vie en société physiquement dangereuse par risques de collisions avec les nombreuses carrosseries et par empoisonnements progressifs avec une armée de polluants allant du CO aux particules fines en passant par le très médiatisés CO2 qui par effet de serre interposé nous prépare un avenir très difficile! Que faire?

La réponse est évidente : laisser tomber le plus possible ces engins machiavéliques, ce qui permet aux personnes inspirées par cette action salutaire d'obtenir des bonus rapides sur de multiples niveaux : santé, environnement, fiancier et souvent social, car l'automobiliste est le plus souvent seul dans sa voiture prisonnier d'un système de consommation qui divise et isole pour pouvoir régner sans partage.

Conseils pour minimiser l'utilisation de sa voiture, ou mieux l'abandonner : mettez vous au vélo! Partager les voitures des autres! A noter que si tout le monde se focalise sur les autres pour assurer un service voiture cette solution ne tiendra pas, ce qui est parfait est pousse à une meilleure gestion des transports publics! Etc. ... en fait il existe plusieurs sites Internet qui se sont sérieusement penchés sur la question et qui pourront compléter ce petit paragraphe de manière optimum.


(*1) Évidemment c'est un euphémisme, car l'indigestion quantitative s'applique aussi aux scooters, motos et avions qui pour ces derniers (qui échappent à plein de taxes) sont pris beaucoup trop souvent pour aller très loin et échapper à une réalité qui souvent nous agresse. Il va de sois que beaucoup d'idées pour minimiser l'utilisation de la voiture sont aussi valables pour les autres moyens de transports très polluants.

Commenter cet article